Ormédo

Apparu sur le cartulaire de Redon en 843, le mot « Ormedo » a longtemps été considéré comme la forme initiale de l’actuel nom d’Orvault. En fait, il pourrait s’agir d’un mot que le hasard aurait fait naître d’une erreur de transcription par un scribe.

Alors, réalité ou légende ? Laissons à la poésie le droit de prendre quelque liberté avec la stricte vérité historique et ne tranchons pas le débat.

Postulons qu’Ormedo est peut-être le premier nom d’Orvault et que ses jolies consonances lui confèrent le mérite de désigner désormais la médiathèque du bourg.

Ormédo, d’ormes et d’eaux, de bois et de ruisseaux, Orvault-la-Vallée d’Or est aujourd’hui la ville à la campagne qui s’est choisi un arbre pour logo et une rivière pour blason.

Ormédo, comme ORvault MEDiathèque Originale.

Le mot « Orvault » apparaît et se fige au XIIIe siècle. Il s’agit d’une évolution « d’Orsvaldum » que mentionne la charte de Louis Le Gros, en 1123, établie en faveur de Brice, évêque de Nantes. La forme « Aurea Vallis » a également été observée au XVIe siècle, au sens de « Vallée d’Or », très probablement en référence au tapis de jonquilles qui couvrait autrefois la vallée du Cens au printemps.

Notice rédigée avec le concours de M. Marcel Launay, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes.